brisedemeaux « 2″

Bienvenue sur mon blog

 

Amour et Jalousie (7) 26 mars, 2008

Classé dans : Non classé — violard @ 1:27

Conscient du danger , « L’Amour » demanda à « La Sagesse » d’intervenir .aussitôt , celle-ci prit ses armes , accompagnée par « Le Bon Sens », lui-même en compagnie de la multitude de « Bons Sentiments » traversa le ciel d’un bleu et or magnifique , avec une étonnante célérité ……Et il se livra un terrible combat : Tour à tour le ciel s’embrasait dans lequel apparaissaient de sinistres éclairs et de noirs nuages , puis la nuit bleutée parvenait à reprende le dessus……Et cela dura des heures , jusqu’au petit matin!…..Quand le calme fut revenu , Louis et Mariette se tenaient la main epuisés , les deux demoiselles avaient disparues . « L’Amour » triomphant s’était rendu maître des lieux et faisait régner son ordre …….Fin . CH . Violard .

J’attribue à la jalousie des défauts qu’elle ne mérite peut-être pas . Est-ce une réaction normale à une trahison ?

 

 

Amour et Jalousie (6) 25 mars, 2008

Classé dans : Non classé — violard @ 1:14

Une violente secousse saisit Louis, le tira de sa bienheureuse léthargie : C’etait la « médisance »qui se manifestait …..Que souffla t’elle à l’oreille de celui-ci ? Avec son art de pratquer le trouble et la confusion ? L’amoureux indecis essayait de résister au venin qui envahissait son esprit peu à peu……Pour accelerer le résultat de sa mauvaise action ,la « médisance »demanda du renfort . la « jalousie » lui envoya le « mensonge » , qui aussitôt pratiqua son art satanique en tantant de s’emparer de l’esprit de Jeanette et egalement celui de Ginette .Celles -ci ne purent resister au fait d’evoquer la légéreté des moeurs de Mariette et de ses nombreux amants ! Selon leurs dires et avec une laide et vulgaire expréssion , seul le train….etc.(à suivre) Ch.Violard

 

 

Amour et Jalousie (5) 21 mars, 2008

Classé dans : Non classé — violard @ 0:50

Là haut , dans le ciel , s’organisait une grande bataille…..L’amour avait reuni ses troupes : Leurs tenues de combat baignées par les rayons du soleil ami , renvoyaient de magnifiques reflets dorés : Il y avait en premier lieu la sagesse ,le bon sens , la fougueuse passion , la tendresse et une multitude de bons sentiments prets à intervenir au premier ordre donné…..

La jalousie à courte distance , dans le feu et les éclairs qui zébraient de noirs et gris nuages , accompagnés du bruit ininterompu et infernal du tonerre, rassemblait ses troupes:La haine et son amie la méchanceté , la medisance , le mensongeet une multitude de mauvais sentiments , préts à accomplir leur méchante besogne . La Jalousie declancha en premier les hostilités en dépechant vers la terre la médisance . celle-ci sans se faire prier s’empara de ses armes , puis disparut avec un horrible rictus dans le chaos .(à suivre) Charles Violard

 

 

amour et Jalousie (4) 17 mars, 2008

Classé dans : Non classé — violard @ 1:01

Louis par son attitude dénuée de tout artifice et par son regard brillant , donnait à Mariette le gage de la sincérité de son sentiment…..Mariette pétrifiée , ne pouvait cacher avec quelle puissance le trait de feu tiré par l’amour l’avait également atteinte……Comprenant que le beau Louis leur echappaitGinette et Jeannette mirent toutes leurs force à detruire le climat de rêve et à dissiper le petit nuage rose qui enveloppait les deux jeunes gents……..Les sarcasmes firents place aux rires : Ils visaient mechamment les deux tourtereaux . Ceux-ci etaient impuissants à réagir…..Le javelot d’airain de la jalousie avit fait son oeuvre! . Charles Violard (à suivre)

 

 

Amour et Jalousie (3) 16 mars, 2008

Classé dans : Non classé — violard @ 1:34

Haut dans le ciel , l’amour disparu……Tout s’obscurcit , de sombres nuages envahirent le site , refletants l’effrayante clarté des éclairs et renvoyants l’echo du grondement satanique du tonerre . Ailes déployées , la jalousie , virevoltant avec aisance dans cet enfer, son visage grimaçant apparaissant furtivement éclairé par des éclats de lumiere , cherchait de par son javelot d’airain à atteindre sa proie . Brusquement son bras se replia et se tendit : avec un sifflement insoutenable , un trait de feu traversa les nuages qu’il embrasa et disparu danss le chaos . (à sujvre ) Charles Violard

 

 

Amour et Jalousie (2) 15 mars, 2008

Classé dans : Non classé — violard @ 0:36

Rêveuse , Mariette assise sur la derniére marche de l’escalier de sa maison savourait la relative fraicheur de la nuit suite à une chaude journée de juillet et observait distraitement le va et vient des passants le long de la rue qui bordait sa maison…..Brusquement , son attention fut attirée par des rires et des cris qui troublaient l’apaisante sérenité de l’obscurité .C’était Ginette et Jeannette avec le beau et grand Louis…… Celui-ci , en seducteur accompli n’avait aucune peine à provoquer l’excitation de ses demoiselles……..le groupe arriva à la hauteur de mariette.
Celle-ci ressentit un grand choc : un trait brulant qui traversait son coeur…….Louis cessa de se « dresser sur ses ergots » et ses « cocoricos se turent » , les rires queques peu aigus de ses demoiselles egalement . Mariette croisa son regard avec celui de louis et elle entendit la musique des anges . Charles Violard (à suivre)

 

 

Amour et Jalousie 14 mars, 2008

Classé dans : Non classé — violard @ 0:38

Ailes déployées , L’Amour virevoltait dans la nuit bleutées ! Les reflets d’une multitude
D’étoiles scintillantes venaient heurter son arc et flêches , donnant autant de petites explosions
Dorées qui eclairaient un visage poupin mais attentif: L’Amour indécis recherchait une proie.
Puis brusquement ses bras se tendirent:une somptueuse et eblouissante lumiéreeclaira le cièl
Un trait lumineux s’echappa et disparut dans l’espace . Charles Violard (à suivre)

 

 
 

quelques mots parmi tant d'... |
MA PETITE FEE |
arsyliv |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Mona... lit ça!
| le blog de jeanluke
| Le jeux Lyrique