brisedemeaux « 2″

Bienvenue sur mon blog

 
  • Accueil
  • > Archives pour novembre 2007

A MILOU 25 novembre, 2007

Classé dans : Non classé — violard @ 21:37

Ton regard éloquent ne me cherche plus
L’expressive agitation de ta queue s’est tue
Ta fidèle présence , un passé déchu
Mon chien , mon ami , tu as disparu

La hideuse camarde , intraitable
Malgré ta vivacité , ta gentillesse adorable
De par sa faux excécrée , impitoyable
T’a retiré de notre afection irrecusable

ADIEU MILOU !

 

 
  • Accueil
  • > Archives pour novembre 2007

Fête votive 18 novembre, 2007

Classé dans : Non classé — violard @ 22:06

La musique alla crescendo tout à coup pendants quelques instants et brusquement céssa , les danseurs sr flgérent et les couples se séparerent . La voute étoilée , par cette fanfare éxédées
retrouva magnificence et beauté ! Humilié , le grand chêne , le tronc entouré par une multitude d’ampoules bigarrées , gardait cependant sa dignité , projetant vers le ciel sa frondaison qui peu à peu , dans l’obscurité , disparaissait . Un jeune garçon s’y etait appuyé . Subjugué , il voyait , rêve ou réalité , une blonde deesse qui s’approchait , la démarche encore rythmée par l’arêne dansante qu’elle venait d’abandonner………Deux yeux radieux croiserent ceux du jeune homme pétrifié……..Le silence devint eloquant: C’etait le langage du merveilleux , le langage des anges , le langage des dieux……..
Le don de grâce fut bref……….Eh ! Mariette qu’attends-tu ? Il est tard , tu sais qu’il nous faut rentrer ! Oh ! perfide réalité ! Les beaux yeux se détournent , le doux réve , le nuage rose qui s’évanouissent……….Et le rire satanique des moteurs de mobylette qui disparaissent dans la nuit ! Le jeune homme déçu à en mourir sut qu »il n’oublierait jamais …….Ch. Violard

 

 
  • Accueil
  • > Archives pour novembre 2007

EN REGARDANT LA TÉLÉ 13 novembre, 2007

Classé dans : Non classé — violard @ 1:52

Insaisissable et moqueuse , elle vous observe , se faufilant parmi les fils ras du canapé , ou vous etes confortablement assis

bondissante et disparaissant , anticipant votre geste au moment où vous allez d’un doigt vengeur , tenter en vain de l’ecraser ,l’ecrabouiller , la desintégrer ! Mais la coquine a disparue , et vous croyez perçevoir un rire moqueur qui resonne jusqu’au fond de vos entrailles………. Progressivement vous reprenez votre sang froid et parvenez à la sérenité grace à l’audiovision d’une uniéme série policiére . Mais tout à coup , cre nom d’un chien ! vous sentez sur la partie la plus charnue de votre individu , la brulure caractéristique provoquée par la pénétration de son aiguillon : C’est la vorace qui se delecte à vos dépends ! Soyez indulgent …………. Ce n’est que la petite puce de mon chien Milou ……….. Ch. Violard

 

 

 
  • Accueil
  • > Archives pour novembre 2007

LA PETITE MAISON 3 novembre, 2007

Classé dans : Non classé — violard @ 21:31

 

Petite maison au toit rouge , tu souriais de tous tes murs blancs……..

Un monstre énorme , tout d’acier fait , hurlant , impitoyable , avec son bras

En bout et sa machoire infernale , pousant , reculant , etalant , reduisant à néant

Tes restes vénérables , temoins des joies , des rires , des pleurs de tant de generations

Tu n’es plus ! ………. Et pourtant , là tout pres , le grand peuplier pointe joyeusement

Vers le soleil ses feuilles argentées qui fremissent à la moindre caresse de la brise…….

Et le promeneur habitué à te saluer , t’a déja presque oubliée……….

Charles Violard

 

 

 

 

 

 

 
 

quelques mots parmi tant d'... |
MA PETITE FEE |
arsyliv |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Mona... lit ça!
| le blog de jeanluke
| Le jeux Lyrique